| retour |

Kim Itoh + The Glorious Future (Japon)
Chorégraphe : Kim Itoh

I Want to Hold You
& Dead and Alive - Body on the Borderline

13, 14, 15 mars 2003
Centre Pierre-Péladeau

Première québécoise pour la compagnie Kim Itoh + The Glorious Future! Montréal aura en effet la chance d’être l’une des villes hôtes de la tournée nord-américaine de Kim Itoh + The Glorious Future. Placée sous la direction artistique de Kim Itoh, la compagnie captive par son esthétique, amalgame réussi d'audace et de provocation, et connaît actuellement un essor fulgurant au Japon, en Europe et aux États-Unis. Celle-ci s’arrête à Montréal pour y présenter deux œuvres remarquables: I Want to Hold You ainsi que Dead and alive–Body on the Borderline, qui lui valait le prestigieux Prix d'auteur du Conseil général lors des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis en 1996.

Créée en juillet 2000 au Setagaya Theatre Tram de Tokyo, I Want to Hold You aborde la communication dans les rapports humains, en s’attardant particulièrement sur la communication entre les hommes et les femmes; source inépuisable d'inspiration s'il en est une, mais traitée ici avec la rigueur, le dépouillement et l'ironie du chorégraphe. Étreinte de l'absence, atmosphère de recueillement, recherche frénétique de l'autre. Neuf danseurs, dont le chorégraphe lui-même, nous entraînent à leur suite dans cette quête incessante «sans rien d'inutile qui pourrait distraire. La scène se révèle d'une pureté de cristal.» Yomiuri Shimbun

Prolongeant la réflexion du romancier Saiichi Maruya qui écrivait: «Le Japonais "moderne" n'est ni vivant ni mort.», Kim Itoh pose la question: qu'est-ce qu'un corps réellement vivant? Sa réponse? Dead and alive – Body on the Borderline, un quatuor à la fois grave et drôle, qui, à travers des termes médicaux comme «mort cérébrale», explore la notion d'existence dite non fonctionnelle. « Ce qui importe ici, c'est la manière qu'a Itoh de s'inscrire dans la pensée contemporaine.» Komei Shimbun

Issu de la jeune génération de chorégraphes japonais, Kim Itoh possède une formation en danse classique et en butoh. Après avoir été membre de la compagnie Furukawa Anzu and Dance Butter Tokio, Kim Itoh amorce en 1990 une carrière de chorégraphe. Jusqu'en 1995, il présente ses solos en tournée au Japon et en Europe, où il donne également des ateliers et collabore avec plusieurs compagnies, musiciens et artistes. En 1995, il fonde Kim Itoh + The Glorious Future, une compagnie sous-tendue par le principe de qualité extraordinaire, appliquée à la vie quotidienne. La troupe compte actuellement neuf danseurs, formés dans les ateliers du directeur artistique, et tous impliqués à différents degrés dans la création du répertoire de la compagnie. Le travail de Kim Itoh + The Glorious Future a été apprécié avec beaucoup d'enthousiasme en France, en Allemagne, en Espagne, en Argentine, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Avril 2002

Photos : Sakae Oguma

|HAUT|