| retour |

Ballet Contemporáneo del Teatro San Martín (Argentine)
Chorégraphe : Mauricio Wainrot

El Mesías
24, 25, 26 avril 2003
Place des Arts

«(…) les corps suivent un tempo continu, volatile; tel est le style de Wainrot: hors d'haleine.» La Nacíon

La présence à Montréal de compagnies en provenance d'Amérique du Sud constitue un événement en soi. Danse Danse est donc particulièrement fière d'accueillir pour la première fois la compagnie de danse contemporaine la plus renommée en Argentine: le Ballet Contemporáneo del Teatro San Martín. Dirigée par Maurico Wainrot, la troupe constituée de 24 interprètes sensationnels sera donc au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts pour présenter El Mesías (Le Messie), une œuvre marquée par un fulgurant concept d'élévation – élévation non seulement physique, mais aussi spirituelle (…)». La Prensa

Commandée par le Ballet Royal de Belgique, El Mesías fut d’abord créée en septembre 1997 par Mauricio Wainrot qui l’a reprise dans une version plus longue en 1998 avec le Ballet Nacional Chileno puis, en 1999, avec son Ballet Contemporáneo del Teatro San Martín.

Lauréate du prix APES (Asociación de Periodistas Especializados) en 1999 au Chili pour la meilleure production en danse, El Mesías a également reçu le prix Teatro del Mundo et a été nommée Meilleure Chorégraphie de l'année par le journal Clarín. Le succès du spectacle tient non seulement au style unique du chorégraphe, mais aussi au fait que «Wainrot a su parfaitement composer avec le risque inhérent à la création d'une œuvre chorégraphique telle que El Mesías: sa poétique n'est pas un pendant ballétique qui se voudrait à la hauteur de la partition de Haendel, mais un hommage à l'une des plus grandes œuvres de la musique chorale de tous les temps». El Cronista Comercial

Le Ballet Contemporáneo del Teatro San Martín fut la première troupe officiellement dédiée à la danse moderne dans la patrie du tango. Fondée en 1968, la compagnie fut dissolue en 1971, pour renaître six ans plus tard sous la direction d'Ana María Stekelman. En 1988, elle prend définitivement le nom de Ballet Contemporáneo del Teatro San Martín et amorce une stimulante collaboration avec les plus grands chorégraphes. Dès lors, elle se produit régulièrement en Argentine et à l'étranger. En 1999, Mauricio Wainrot prend la direction artistique de la compagnie: l'année suivante, le succès phénoménal de son ballet Carmina Burana conduit la troupe à se produire au stade Luna Park de Buenos Aires. La compagnie possède aujourd'hui un répertoire de qualité, qui lui vaut une excellente réputation à travers le monde.

Présidant aux destinées artistiques du Ballet Contemporáneo del Teatro San Martín depuis 1999, Mauricio Wainrot poursuit une carrière de chorégraphe tout à fait enviable. Jusqu'à maintenant, 35 compagnies européennes et américaines ont fait appel à ses talents de créateur. Parmi celles-ci, notons le Göteborg Opera Ballet de Suède, le Ballet de l'Opéra de Nice, le English National Ballet de Grande-Bretagne, le Hannover Opera Ballet d'Allemagne, le Bat-Dor Dance Company d’Israël, la Compañía Nacional de México, la Hubbard Street Dance Company de Chicago et, enfin, plus près de nous, le Royal Winnipeg Ballet. À Montréal, on se souviendra de son passage aux Ballets jazz de Montréal, d'abord en tant que chorégraphe résident, puis comme directeur artistique de la compagnie durant la saison 1994-1995.

Lauréat de plusieurs distinctions, dont le Konex de Coreografía 1999 comme meilleur chorégraphe de la décennie, Mauricio Wainrot a de nombreuses chorégraphies à son actif. Parmi elles, mentionnons Carmina Burana, Un Tramway nommé Désir, Le Messie, Le Sacre du printemps, Las ochos estaciones, Perpetual Motion, Looking Trough Glass, Libertango, 4 Janis for Joplin, et 4 tangos.

Avril 2002

Photos : Carlos Furman

|HAUT|