| retour |


 

Chorégraphe | Rodrigo Pederneiras

« Une énergie, un style et un sens de la composition théâtrale saisissants. » (The Miami Herald, États-Unis)

« Avec Lecuona, le talent de Pederneiras se hisse à de nouveaux sommets. » (Estado de Minas, Brésil)

« Et puis il y a la performance éblouissante des interprètes (de Lecuona) qui nous rappelle que la danse peut parfois être sublime. (...) On quitte la salle au comble du bonheur. » (O Estado de São Paulo, Brésil)



Après un passage remarqué en 2002 avec O Corpo et 21, la compagnie brésilienne Grupo Corpo est de nouveau accueillie par Danse Danse! Avec ses vingt superbes danseurs, la plus importante troupe de danse du Brésil propose un programme double. On verra donc la nouvelle pièce de Rodrigo Pederneiras, portée par la musique originale de l’auteur-compositeur-interprète brésilien Caetano Veloso et de son comparse José Miguel Wisnick. Qualifié par le journal parisien Le Monde « d’aventurier unique de l’identité tropicale », Veloso est aussi cofondateur du mouvement tropicaliste qui, à la fin des années soixante, se passionne pour le patrimoine brésilien tout en s’ouvrant aux courants artistiques émergeant des États-Unis et de l’Europe. L’aventure créatrice Veloso-Pederneiras allait donc de soi, puisqu’ils partagent le même attachement pour la culture brésilienne et son expression contemporaine. La première de cette nouvelle pièce est prévue pour le mois d’août 2005 à São Paulo et sera suivie d’une tournée au Brésil et en Amérique du Nord, où elle s’arrêtera notamment au Brooklyn Academy of Music (BAM) de New York.

Au même programme, on pourra apprécier une œuvre toute récente : Lecuona. Créée en 2004, celle-ci consiste en une suite de douze duos conçus comme autant d’instantanés d’un amour, dansés sur les chansons d’Ernesto Lecuona (1895-1963). Pianiste de concert très en vue à son époque, Lecuona fut aussi un compositeur prolifique, doté d’une prodigieuse inspiration mélodique. Surnommé le « Gershwin cubano », il est l’auteur de plus de quatre cents chansons, interprétées par des géants tels que Bing Crosby, Elvis Presley et Frank Sinatra. Il a également écrit pour la scène (zarzuelas, opérettes et spectacles de music-hall) et composé la trame sonore de plusieurs films hollywoodiens.

« Ces histoires d’amour de type « passion latine » sont traversées par un sens évident de la dérision. » (Estado de Minas, Brésil)

« Cela a du sens en effet lorsque l’on pense que toutes ces années, Corpo n’a pas fait autre chose que de battre en brèche les clichés associés à la danse brésilienne. Et Lecuona passe justement les clichés à la moulinette : la chorégraphie de Rodrigo Pederneiras utilise la même méthode d’investigation qu’il a développée au Brésil et applique ici à Cuba. L’intelligence de l’ensemble est tout simplement époustouflante. » (O Estado de São Paulo, Brésil)

Grâce aux efforts combinés de Danse Danse et de La danse sur les routes du Québec, Grupo Corpo offrira le spectacle aux quatre coins de la province, soit à Sherbrooke, à Québec, à L’Assomption et à Baie-Comeau.

Rodrigo Pederneiras et Grupo Corpo
Considéré comme le Jirí Kylián du Brésil et chorégraphe attitré de Grupo Corpo depuis 1978, Rodrigo Pederneiras utilise la technique du ballet et ses structures chorégraphiques en y introduisant la liberté et la souplesse de la danse moderne et, surtout, la sinuosité, la rythmique complexe et le travail du torse propres à la danse africaine. Guidé par la musique, le chorégraphe traduit à sa façon le vocabulaire classique en lui donnant une identité bien ancrée dans la terre brésilienne, tout en s’éloignant du folklore et des stéréotypes. « Il est arrivé à créer la plus belle et la plus originale fusion de danse dérivée du ballet néoclassique et des éléments de la culture brésilienne. » (Dance Magazine)

Premier chorégaphe brésilien à atteindre une notoriété internationale, Rodrigo Pederneiras voit ses œuvres inscrites au répertoire des trois plus grandes compagnies de ballet du Brésil: City of São Paulo Ballets Corps, Municipal Theatre Ballet Corps (Rio de Janeiro) et Guaíra Theatre Ballet Corps (Curitiba). À l’automne 2004, Rodrigo Pederneiras était à Montréal pour la création d’une pièce pour [bjm_danse] : intitulée MAPA, l’œuvre a été présentée en avant-première en tournée aux États-Unis au printemps 2005.

« Depuis plus d’un quart de siècle, les frères Paulo et Rodrigo Pederneiras élaborent une esthétique aussi riche et multidimensionnelle que la culture brésilienne. (...) Le vocabulaire distinct, interprété par des danseurs pleins de vivacité et superbement entraînés, a fait de cette compagnie la plus célébrée du Brésil. » (The Boston Globe, États-Unis)

La naissance de Grupo Corpo en 1975 est une conséquence directe de la crise identitaire qui sévit alors au Brésil. À cette époque – et aujourd’hui encore – , le ballet prédomine dans les académies de danse du pays. Lui-même formé en ballet auprès d’une étoile des Ballets russes, Rodrigo Pederneiras revendique alors une danse typiquement brésilienne. Avec son frère Paulo, qui partage ses aspirations, il s’applique à créer un langage reflétant la personnalité complexe de son pays. Basée à Belo Horizonte et installée dans la maison familiale, loin de l’influence de Rio de Janeiro, la petite compagnie jouit d’une plus grande liberté et s’éloigne de la rigidité de la tradition européenne. Trois ans après son établissement, elle emménage dans un théâtre où elle est encore aujourd’hui. Grupo Corpo s’avère maintenant la troupe de danse brésilienne qui connaît le plus de succès dans son propre pays et à l’étranger. Fidèles aux idéaux qui ont guidé la fondation de cette compagnie, le directeur artistique, le chorégraphe et les collaborateurs artistiques continuent aujourd’hui d’écrire l’histoire du Brésil.

Avril 2005

www.grupocorpo.com.br

Photos | José Luiz Pederneiras

HAUT|